Principal / L’ information de la Fondation / Les Activites / 2006 - les realisations principals de la Fondation
2006 - les realisations principals de la Fondation

Les Activités

 

La participation dans la vie de la Fondation à titre bénévole des sportifs anciens et actuels connus, de grands entraîneurs et spécialistes d’analyse a permis à la Fondation de composer une image suffisamment intégrale de l’escrime mondiale moderne. Traditionnellement ce sport d’élite était développé dans les pays européens : en France, en Italie, en Russie, en Allemagne, en Hongrie et en Pologne. Ces dernières années, les sportifs de la Roumanie, des Etats-Unis, de la Chine, de la Corée du Sud  sont assez souvent victorieux dans les principaux tournois internationaux. L’escrime se développe d’une manière dynamique dans les Pays Arabes et en Amérique Latine.

 

 

En même temps le nombre de fédérations nationales possédant des ressources d’organisation et financières extrêmement faibles s’est considérablement accru pendant les derniers dix ans. En poursuivant des intentions nobles d’attirer massivement les gens à la pratique de l’escrime, la FIE, malheureusement, n’est pas capable d’assurer un niveau de soutien suffisant à la majorité des fédérations nationales tant sur le plan matériel que concernant le corps d’entraîneurs et spécialistes qualifiés. À la suite de quoi la qualité et la popularité de ce sport baissent. Les activités de la Fondation consiste en un travail important pour surmonter ces problèmes. Les mots d’Alicher Ousmanov – le fondateur de la Fondation – « Aider les faibles à devenir fort et gagner dans un combat honnête » sont devenus la devise de ces activités.

 

 

 

Le début du travail de la Fondation visait une aide à l’organisation des «Jeux de jeunes des pays de la CEI et des pays Baltes» et la rencontre des présidents des fédérations nationales de l’escrime – participant aux jeux – avec le but d’échanger des expériences et d’élaborer les plans communs des activités pour développer le mouvement de l’escrime dans le monde. Pendant les Jeux, les représentants des équipes ont reçu gratuitement du matériel, des équipements vestimentaires, des appareils électriques etc. pour un montant de 80 000 dollars USA. Pour soutenir les fédérations nationales de l’escrime qui en avaient besoin, la Fondation a élaboré et réalisé trois grands programmes continentaux de bienfaisance :

  • «Le développement de l’escrime dans les pays de l’Europe»
  • «Le développement de l’escrime dans les pays de l’Asie et de l’Océanie»
  • «Le développement de l’escrime dans les pays de l’Amérique Latine»

En  consacrant gratuitement pour leur réalisation respectivement : 106 000, 82 000 et 50 000 dollars USA.

 

Grâce aux dons de la Fondation et au travail d’abnégation de ses militants bénévoles, on a créé en Russie l’escrime para olympique  qui bien qu’ayant une courte durée d’existence est déjà sortie sur l’arène internationale et a obtenu des prix lors de grands tournois. La Fondation a consacré 87 000 dollars USA dans ce but.


Une des directions importantes des activités de la Fondation est l’organisation et la tenue pour ces moyens de périodes de stages et séminaires destinés aux entraîneurs, sportifs et spécialistes des fédérations nationales de l’escrime. Deux fois ces séminaires ont été organisés en Amérique Latine. Les entraîneurs et les spécialistes de 20 pays du continent y ont pris part.


Pour les moyens de la Fondation les représentants de 8 pays de l’Europe et de l’Asie ont participé à un séminaire d’étude et d’entraînement international à Odessa. 

 

Le séminaire d’étude et d’entraînement international  à Moscou a déjà réuni les représentants de 35 pays de l’Europe et de l’Asie.

 

 

La représentation de la Fondation en République Sud Africaine a organisé un séminaire pour les présidents, entraîneurs et sportifs de régions différentes du pays. La Fondation a consacré plus de 100 000 dollars USA à ces manifestations.

N’ayant pas de moyens, plusieurs fédérations nationales se sont adressé à la Fondation avec une demande de les aider à envoyer leurs sportifs aux grandes compétitions internationales. Dans ce cadre, la Fondation a aidé plus de 15 pays à payer les billets d’avion et les autres frais liés à une participation aux compétitions. La Fondation participe d’une manière active aux travaux de réparation et de reconstruction des bâtiments et des constructions sportives destinés aux entraînements et aux compétitions des escrimeurs.

 

Parmi eux, le centre d’escrime «Prague-Letniany» pour lequel la Fondation a envoyé gratuitement à l’Union Tchèque de l’escrime à peu près de 60 000 dollars USA. Pour les moyens de la Fondation, on réalise des travaux de recherches pour la future fabrication d’appareils de signalisation sans fil pour un montant dépassant 55 000 dollars USA, et l’on consacre également des moyens importants pour de nouvelles recherches. Sur les pages de ce chapitre, la fondation périodiquement relatera ses activités de bienfaisance à la communauté mondiale d’escrime et à tous ceux qui sont intéressés par ce sport extraordinaire

 

La version pour imprimer